vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président du Venezuela met en garde contre la campagne médiatique des États-Unis

Caracas, 20 juillet (Prensa Latina) Le président du Venezuela, Nicolás Maduro, a annoncé aujourd’hui le lancement d’une nouvelle campagne médiatique internationale dirigée par les États-Unis contre ce pays.

Sur son compte du réseau social Twitter, le mandataire a déclaré : « La campagne médiatique orchestrée par l’empire des États-Unis, que j’ai dénoncée il y a quelques jours, a démarré, dans le but de discréditer notre patrie par des mensonges et des tromperies. C’est le plan Abrams que les Vénézuéliennes et les Vénézuéliens vaincront par la conscience et la vérité ».

Les déclarations du chef de l’État vénézuélien sont étayées par les annonces faites par l’envoyé spécial des États-Unis pour le Venezuela, Elliot Abrams, le 14 juillet dernier, sur le fait que l’administration de Donald Trump allait financer une campagne médiatique contre le pays sud-américain par le biais de différents médias.

Maduro a immédiatement alerté la population et a directement signalé les agences de presse internationales, les médias numériques et les télévisions vénézuéliennes impliquées dans ce plan.

Le fonctionnaire nord-américain a indiqué que cette action fait partie de la stratégie de Washington pour faire pression et forcer le départ du président vénézuélien, élu par le peuple lors des élections de mai 2018.

Selon une note du portail du Hudson Institute, Abrams a y compris déclaré : « même dans ce nouveau monde la radio reste importante. Réfléchissons à la radio. Nous devons nous assurer que ce que nous faisons touche un large public au Venezuela ».

Depuis que le commandant Hugo Chavez a remporté les élections présidentielles en 1999, et a initié de profondes transformations sociales, économiques et politiques en faveur des plus démunis, cette nation est devenue la cible de campagnes mensongères encouragées depuis la Maison Blanche, et qui se sont intensifiées avec l’administration Trump et la complicité avec la droite nationale.

peo/mem/ycv

EN CONTINU
notes connexes