jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le révérend Jesse Jackson et la reconnaissance des médecins de Cuba

Washington, 20 juillet (Prensa Latina) Le révérend nord-américain Jesse Jackson a réitéré sa reconnaissance aux brigades du contingent médical cubain Henry Reeve qui se battent aujourd’hui contre le Covid-19 dans 34 pays du monde.

Dans un message vidéo lors du Concert pour Cuba, initiative du centre culturel Hothouse de Chicago, le militant de la lutte pour les droits civils aux États-Unis a remercié les brigades professionnelles de l’île pour leur soutien au milieu de la pandémie.

Fondateur de la coalition Raimbow, une organisation qui œuvre pour la justice sociale et les droits civils à travers l’activisme politique, Jackson a également rappelé la solidarité de Cuba avec l’Afrique.

Au cours d’une interview exclusive accordée à Prensa Latina fin juin, le pasteur baptiste né à Greenville, en Caroline du Sud, qui a visité l’île pour la première fois en juin 1984, a souligné que la grande réussite de Cuba est d’avoir formé tant de médecins.

Il a alors souligné l’apport internationaliste des combattants cubains qui ont contribué à la libération de l’Angola et à la défaite de l’apartheid en Afrique du Sud.

Le Concert pour Cuba, diffusé en ligne samedi et dimanche, a été une rencontre sans précédent qui a réuni sur les plateformes numériques de nombreux intellectuels, cinéastes, politiciens, des activistes sociaux, des artistes et des musiciens qui ont élevé leur voix contre le blocus imposé par les États-Unis à la plus grande des Antilles depuis près de six décennies.

Il a également servi de tribune de soutien à la campagne défendant la remise du prix Nobel de la Paix au contingent de brigades médicales Henry Reeve, créé par le leader historique de la Révolution cubaine, Fidel Castro, en 2005 et qui depuis lors a notamment apporté son aide au Pakistan, à Haïti et dans la lutte contre l´Ebola en Afrique.

Parmi les étasuniens ayant participé aux journées du Concert pour Cuba se trouvent le cinéaste Michael Moore, les acteurs Danny Glover et David Soul, l’ancien directeur de l’Institut Smithsonian James Early, les activistes Alicia Jrapko et Medea Benjamin, la chanteuse folk, blues et jazz Barbara Dane, et bien d’autres.

peo/mgt/dfm

 
EN CONTINU
notes connexes