mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Celac et la FAO pour éviter que le Covid-19 ne devienne une crise alimentaire

Mexique, 23 juillet (Prensa Latina) L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et la Communauté des États Latino-Américains et Caribéens (Celac) chercheront aujourd´hui les moyens d’empêcher le Covid-19 de provoquer une crise alimentaire, a-t-il été souligné.

Les deux institutions tiendront un séminaire en ligne où l’idée principale est de façonner une action multilatérale à cet effet, a indiqué ce mercredi le Ministère des Affaires Étrangères du Mexique dans un communiqué de presse.

Le Mexique exerce la présidence par alternance de la Celac, et dirige donc les démarches de la rencontre virtuelle. Selon la FAO, d’ici à 2030, la faim en Amérique Latine et dans les Caraïbes pourrait toucher jusqu’à 67 millions de personnes.

Même si l’on ne tient pas compte de l’impact de la pandémie, cette catastrophe pourrait se produire, tandis que, selon la Commission économique pour l’Amérique Latine et les Caraïbes de l´ONU (Cepal), la pandémie de Covid-19 entraînera une augmentation de 41 % de l’extrême pauvreté, ce qui signifie qu´en 2020 plus de 28 millions de personnes tomberont dans cette condition.

La pandémie peut provoquer une crise alimentaire qui menace de nous faire perdre en quelques mois les acquis des 20 dernières années de lutte pour éradiquer la faim dans la région, note la Chancellerie mexicaine.

Elle ajoute que la conférence cherche à identifier des opportunités concrètes d’action multilatérale pour prévenir une éventuelle crise alimentaire dans la région et contenir tout recul dans la lutte pour éradiquer la faim. L’événement peut être suivi exclusivement de manière virtuelle.

peo/Jha/Lma

EN CONTINU
notes connexes