mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Venezuela rejette le discours d´ingérence du président de l’Uruguay

Caracas, 24 juillet (Prensa Latina) Le chancelier du Venezuela, Jorge Arreaza, a rejeté hier les déclarations d´ingérence du président de l’Uruguay, Luis Lacalle Pou, estimant qu´il s´est plié à la politique hostile des États-Unis contre la nation bolivarienne.

« C’était une question de temps. Luis Lacalle Pou répète littéralement le scénario d’agression contre le Venezuela. Il a sûrement déjà reçu les félicitations de Washington », a manifesté Arreaza sur le réseau social Twitter.

Le ministre des Affaires Étrangères a ajouté que « l’Uruguay devient un satellite de plus des États-Unis ».

Dans des déclarations, le mandataire uruguayen a remis en question la légitimité de la démocratie au Venezuela, affirmant que la séparation des pouvoirs et les élections libres n’existaient pas dans ce pays, outre les violations systématiques des droits de l’Homme.

Depuis l’arrivée à la présidence de Luis Lacalle Pou, le 1er mars 2020, la politique étrangère de l’Uruguay a évolué par rapport à la position adoptée par les précédents gouvernements du Frente Amplio, caractérisés par la promotion du dialogue entre les acteurs politiques du Venezuela, sans ingérence d’acteurs extérieurs.

peo/agp/Wup

EN CONTINU
notes connexes