jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L´Autorité Palestinienne condamne l’incendie d´une mosquée en Cisjordanie

Le Caire, 27 juillet (Prensa Latina) Le premier ministre de l’Autorité Palestinienne (AP), Mohammad Shtayyeh, a condamné aujourd’hui l’incendie d’une mosquée en Cisjordanie, perpétré par des colons israéliens et qu´il a qualifié de raciste.

Les colons ont mis le feu à une mosquée locale en écrivant des messages à contenu raciste comme ‘siège des Arabes’ et ‘cette terre est pour les Juifs’, a rapporté l’agence Wafa.

L’incendie est un fait criminel et nous tenons le gouvernement israélien pour responsable, ainsi que pour la violence croissante contre les villageois en Cisjordanie, a souligné Shtayyeh.

Nous prenons très au sérieux les attaques contre les lieux de culte, nous tenons le régime sioniste et le premier ministre Benyamin Nétanyahou pour responsables de cette attaque, a-t-il insisté dans un communiqué ce lundi.

Le secrétaire du Comité exécutif de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), Saeb Erekat, a pour sa part estimé que l’incident était lié à la politique d’apartheid menée par Tel-Aviv contre ce peuple arabe, installé dans la bande de Gaza et la Cisjordanie occupée, actuellement sous une nouvelle menace menace annexionniste.

Les provocations des colons israéliens, qui s’élèvent à plus de 700 mille personnes, se sont intensifiées en juillet, le mois fixé par Netanyahu pour annexer à Israël des parties de la Cisjordanie, un projet en ligne avec le dénommé Accord du Siècle présenté en janvier dernier par le président étasunien Donald Trump.

En vertu de cet accord controversé, le régime sioniste pourrait notamment annexer jusqu’à 30 % de la Cisjordanie.

Nous réitérons notre rejet des tentatives israéliennes continues d’imposer des politiques de fait accompli sur le terrain, par la construction et l’expansion de colonies illégales et l’accaparement de terres, a souligné l’OLP la semaine précédente dans une déclaration publique.

peo/mgt/ap

EN CONTINU
notes connexes