jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Président de Cuba appelle à une meilleure perception du risque face au Covid-19

La Havane, 6 août (Prensa Latina) Face à l’augmentation des cas de Covid-19 à Cuba, le président, Miguel Diaz-Canel, a demandé hier d’élever la perception du risque de la maladie pour éviter de compromettre la santé des personnes ainsi que la future reprise de l’année scolaire.

Lors de la réunion quotidienne de l’exécutif pour analyser la situation épidémiologique, le mandataire a déploré les indisciplines des 12 derniers jours, dans les provinces occidentales de La Havane et d’Artemisa, qui ont marqué un recul par rapport aux résultats obtenus au cours des mois précédant face à la pandémie.

Si nous ne reprenons pas le contrôle de la situation, nous compromettons la vie des gens, leur santé, ainsi que la rentrée scolaire, pour laquelle il manque encore 25 jours, a souligné le chef de l’État.

Il a reconnu que le prochain cycle d’enseignement sera un ‘challenge’, car il implique de récupérer les contenus perdus et non-acquis et de commencer la prochaine étape scolaire.

Diaz-Canel a souligné que, bien les institutions mettront toujours la santé avant tout, l’économie est affectée par chaque indiscipline en raison de la nécessité de placer des ressources en fonction des soins médicaux des patients et de garantir les quarantaines dans les lieux affectés.

Pour cette raison, il a exhorté à partager la responsabilité citoyenne et institutionnelle et a appelé à ne pas perdre la perception du risque. ‘C’est une bataille pour la vie’ et ‘à chaque fois qu’il y a une indiscipline, un foyer d´infection apparaît’, a-t-il affirmé.

De même, il a évoqué la nécessité de poursuivre les enquêtes et recherches de cas suspects dans les quartiers et d’isoler rapidement tous les contacts des cas confirmés afin d’arrêter la chaîne de transmission.

Il a autorisé les autorités locales à ne pas hésiter à isoler une localité ou une municipalité afin de contrôler la propagation du nouveau coronavirus. ‘Ce n’est pas une exagération, c’est la manière que nous avons de revenir à la normalité’, a-t-il précisé.

Pour sa part, le gouverneur de La Havane, Reinaldo García Zapata, qui a participé à la rencontre par vidéoconférence, a annoncé que les autorités de la capitale évaluent un nouveau plan de mesures pour le territoire parmi lesquelles figurent certaines actions prises lors de la phase la plus épidémique de la pandémie.

Actuellement, la ville de deux millions d’habitants se trouve dans la première phase de récupération post- Covid-19, mais ‘nous ne pouvons pas permettre à la maladie de progresser en raison de négligences’, a affirmé Garcia Zapata.

Il a également été connu lors de la rencontre que dans la Zone Spéciale de Développement Mariel, de la province d’Artemisa, un nouvel événement de transmission locale a été ouvert en détectant 10 nouveaux cas positifs parmi les travailleurs du lieu.

Aujourd´hui, 49 nouveaux cas de Covid-19 ont été rapportés par le Ministère de la Santé Publique.

peo/mem/avr/cvl

EN CONTINU
notes connexes