samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une chaîne de télévision officielle de la Bolivie refuse de diffuser le discours de la présidente du Sénat

La Paz, 7 août (Prensa Latina) La chaîne officielle Bolivia TV a opposé son veto hier au discours de la présidente du Sénat, Eva Copa, lors de la session d’honneur de l’Assemblée législative plurinationale (ALP) pour les 195 ans de l’indépendance de la patrie.

La censure a été sévèrement rejetée sur les réseaux sociaux, où les utilisateurs ont critiqué les entraves volontaires dans l’émission du discours de Copa, en sa qualité de plus haute autorité de l’organe législatif.

Copa a émis son message de manière virtuelle le 6 août lors de la plénière de l’ALP, et selon le propre quotidien de droite Pagina Siete, Bolivia TV a demandé à son journaliste envoyé sur place de prendre la parole pendant que la plus haute autorité législative s´exprimait, afin de rendre son discours inaudible.

Par la suite, la transmission du discours a été reléguée au second plan lorsque les traducteurs originaires ont été mis en avant, et rendant inaudibles les propos de la présidente de la Chambre.

D’autre part, l’ALP a clôturé sa séance d’honneur aujourd’hui sans entendre le discours de la présidente de facto, Jeanine Áñez, car, selon ce qu’a confirmé la plus haute autorité du parlement, elle n’a pas remis son rapport par écrit.

Selon le réseau Erbol, les parlementaires se sont retirés de l’hémicycle sans écouter Áñez compte tenu de l’argument avancé par Copa.

Mais ensuite, depuis le Palais du Gouvernement, la présidente a publié un discours lu. Elle a commencé par saluer Copa et les autorités du Congrès et à s’adresser aux parlementaires comme s’ils l’écoutaient.

peo/mgt/dla

 
EN CONTINU
notes connexes