jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L´opposition chilienne attentive face à des manœuvres contre le plébiscite constitutionnel

Santiago du Chili, 19 août (Prensa Latina) Les forces d’opposition défendent aujourd´hui la possibilité de réaliser le plébiscite pour une nouvelle Constitution le 25 octobre prochain, comme prévu, et s´opposent à reporter cet événement historique.

Ces dernières semaines, depuis les partis de droite, certaines voix ont mis en doute la validité de cette consultation s’il n’y a pas assez de participation en raison de la pandémie de Covid-19 et ont y compris proposé son ajournement, ce qui est rejeté par l’opposition et de larges secteurs sociaux.

Sur la prétendue incidence de la pandémie sur la participation populaire à la consultation, le député Guillermo Teillier, président du Parti Communiste, a déclaré à Radio Nuevo Mundo qu´il est de la responsabilité du gouvernement de « garantir un plébiscite sûr, avec des facilités pour la citoyenneté, avec des mesures sanitaires et avec financement suffisant ».

La présidente de l’Ordre des Médecins, Izkia Siches, a pour sa part mis en garde contre l’utilisation de la pandémie à la convenance de certains secteurs et a critiqué le fait que la population puisse se rendre dans les supermarchés mais pas voter.

Le député Matias Walker, de la Démocratie Chrétienne, a quant à lui estimé que « la balle est dans le camp du gouvernement et du Service électoral, car ils ont tous les outils pour mettre en place les mesures de prévention ».

Selon un récent sondage de la société de conseil Activa Research, 71,3 % des citoyens sont favorables à ce que le pays se dote d’une nouvelle Constitution, et seulement 9,9 % sont favorables au maintien de la charte actuelle imposée sous la dictature d’Augusto Pinochet.

De même, 70,8 % des personnes interrogées ont dit qu’elles étaient sûres d´aller voter le 25 octobre, contre 15,4 % qui ont dit qu’elles ne se déplaceraient pas, alors que 13,8 % sont indécises.

peo/mem/rc

EN CONTINU
notes connexes