mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’armée libanaise confirme et dénonce une attaque israélienne

Beyrouth, 27 août (Prensa Latina) L’armée libanaise a confirmé et dénoncé aujourd’hui que des hélicoptères israéliens ont visé le territoire national et pris pour cible des centres appartenant à l’ONG Green Without Borders.

Selon un communiqué, trois roquettes ont été tirées sur des positions situées dans le village de Ramya et 10 autres ont touché la périphérie et la ville d’Aita al-Chaab.

Les forces israéliennes ont également attaqué Green Without Borders dans la réserve naturelle d’Aitaroun et provoqué un incendie, précise le texte.

Auparavant, les troupes israéliennes ont tiré 117 fusées éclairantes et une centaine d’obus qui ont frappé les environs des villages de Mais al-Jabal, Houla, Maroun al-Ras et Aitaroun dans le sud du pays, causant des dégâts matériels mais pas de pertes en vies humaines.

Des dizaines d’explosions ont également été entendues à l’intérieur des fermes occupées de Chebaa, a indiqué la note.

La Force de paix de l’ONU (Finul) au Liban a renforcé ses positions sur la Ligne bleue (frontière entre le Liban et Israël), après avoir constaté les actions hostiles de Tel-Aviv.

Le rapport de la Finul confirme que les tirs de fusées éclairantes ont été tirés à partir de sites israéliens et que ses radars ont détecté des tirs de mortier et d’artillerie ainsi qu’une activité intense de drones israéliens.

Le chef des troupes de l’ONU, le général de division Stefano Del Col, a révélé qu’ils avaient ouvert une enquête urgente et demandé la coopération de Beyrouth et de Tel-Aviv pour déterminer l’origine des faits.

peo/jf/arc

EN CONTINU
notes connexes