vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Escalade des États-Unis contre le Venezuela après le revers subi en Bolivie

Caracas, 22 octobre (Prensa Latina) L’ambassadeur du Venezuela auprès de l’Organisation des Nations Unies, Samuel Moncada, a dénoncé aujourd’hui l’intention des États-Unis de semer le trouble et de déstabiliser la paix dans son pays, après le revers subi en Bolivie.

Sur son compte du réseau social Twitter, le diplomate a averti qu´ ‘après son échec en Bolivie, Donald Trump demande à l’Organisation des États Américains (OEA) de ne pas reconnaître les élections de l’Assemblée Nationale au Venezuela’.

Il a rappelé que la manœuvre de l’administration nord-américaine ces derniers jours lors des sessions de cette instance régionale a été de proposer une résolution demandant qu’elle ne reconnaisse pas comme légitimes les résultats des élections législatives du 6 décembre prochain.

Certaines nations alliées de la Maison Blanche se sont jointes au chœur pour déclarer qu’elles ne reconnaîtront pas les résultats des élections qui se dérouleront dans le respect de la Constitution de cette nation sud-américaine.

Moncada s’est demandé si l’OEA ignorerait également les résultats des élections aux États-Unis si Trump perdait sa réélection en novembre prochain.

En vue des élections parlementaires de ce pays d’Amérique du Sud, Washington, aux côtés de l’extrême droite nationale, intensifie les actions de boycott et les campagnes médiatiques pour promouvoir un soutien international afin de délégitimer le processus et encourager un coup d’État.

Tôt ce jeudi, le protecteur de l´État de Táchira, Freddy Bernal, a annoncé que, face à l’escalade des menaces extérieures, la sécurité à la frontière avec la Colombie a été renforcée afin de prévenir d’éventuelles attaques de paramilitaires ou autres actions violentes afin de créer le chaos dans cette région.

Alors que le pays se prépare à organiser, le dimanche 25 octobre, un exercice électoral dans le cadre de mesures strictes de biosécurité et de respect du calendrier électoral proposé par le Conseil national électoral.

peo/car/ycv

EN CONTINU
notes connexes