lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ONU appelle à enquêter sur les massacres de 2019 en Bolivie

La Paz, 13 novembre (Prensa Latina) La représentation en Bolivie du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme a demandé hier d’enquêter sur les massacres de Sacaba (département de Cochabamba) et de Senkata (La Paz) survenus en 2019.

La Mission demande instamment à l’État d’enquêter sur les faits, de rétablir la vérité, d’assurer la mémoire et la dignité des victimes, a assuré le Bureau des Nations Unies sur Twitter.

Ses représentants ont participé à la cérémonie en mémoire de certaines des victimes de la répression militaire déclenchée par le gouvernement de facto qui a pris le pouvoir après le coup d’État contre Evo Morales il y a un an.

Précédemment, le même bureau, présidé par Michelle Bachelet, s’est déclaré préoccupé par la grave violation des droits de l’Homme lors de ces conflits.

Jeanine Añez, qui a dirigé le gouvernement de facto jusqu’aux dernières élections du 18 octobre dernier, devra répondre de sa signature d’un décret par lequel elle a autorisé les forces armées à mener des opérations et les a exonérées de toute responsabilité pénale.

Une commission parlementaire bolivienne enquête actuellement sur les personnes qui ont ordonné et exécuté les massacres de Senkata, à El Alto, près de La Paz, et de Sacaba, dans le département de Cochabamba.

Au cours de ces opérations militaires et policières, menées après le renversement de Morales, 37 personnes sont mortes, dont 27 par balles, selon le rapport de la commission.

peo/jcm/lbp

EN CONTINU
notes connexes