mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les militaires doivent regagner la confiance du peuple bolivien

La Paz, 16 novembre (Prensa Latina) Le président bolivien, Luis Arce, a renouvelé aujourd’hui tout le haut commandement militaire et a souligné que les Forces armées ont la tâche de regagner la confiance du peuple, tout en citant comme exemple d’anciens dirigeants militaires nationalistes. 

Le mandataire n’a pas donné d’autres précisions, mais il se référait apparemment à la participation des militaires au putsch contre le gouvernement de son prédécesseur, Evo Morales, et à la répression des manifestations en opposition aux putschistes.

Lors d’une cérémonie à la Casa Grande del Pueblo, siège de l’exécutif, il a fait prêter serment au nouveau commandant en chef des Forces armées de l’État plurinational de Bolivie, le général Jaime Zabala, et à son chef d’état-major, le général Miguel Contreras.

Arce a appelé les Forces armées à être soudées avec le peuple, à œuvrer pour l’unité des Boliviens, à défendre la démocratie, la paix sociale et à garantir la stabilité du gouvernement élu par la volonté souveraine du peuple.

Il a souligné que les soldats, dans un contexte politique complexe et atypique, ont contribué au retour de la démocratie et de l’état de droit et « ont rendu possible la transition et l’installation de notre gouvernement ».

Dans les faits, nous pouvons dire que l’institution militaire a fait partie, aux côtés du peuple, de la restauration de la démocratie, a souligné Arce.

Dans les jours qui ont précédé le début du nouveau gouvernement du Mouvement Vers le Socialisme (MAS), des éléments d’extrême droite ont ouvertement demandé aux militaires de porter un coup d’État pour l’empêcher, ce qui n’a pas été accepté.

Pour sa part, Zabala s’est engagé devant le chef de l’État à « travailler inlassablement » pour réaliser le développement, la réforme institutionnelle de la sécurité et la défense intégrale de l’État.

Le nouveau commandant en chef des forces armées a en outre demandé que la promesse d’Arce d’approfondir le bon côté du gouvernement du MAS et de corriger le mauvais s’applique également aux forces armées.

peo/agp/Mrs

EN CONTINU
notes connexes