dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les pays riches commencent à accaparer des vaccins contre la Covid-19

Beyrouth, 9 décembre (Prensa Latina) Les pays riches ont commencé à accaparer les vaccins contre la Covid-19, au détriment des plus pauvres incapables de les acheter, rapporte une note d’une coalition d’organismes humanitaires citée ici aujourd’hui.

La People’s Vaccine Alliance a assuré que près de 70 pays à faible revenu vaccineraient à peine une personne sur 10.

Un engagement de l’Oxford-AstraZeneca indiquait l’intention de fournir 64 pour cent de ses doses aux pays en développement, mais il ne permettra de n´en distribuer qu´environ 700 millions aux 92 pays à faible revenu enregistrés.

Y compris avec ce projet, la People’s Vaccine Alliance prévoit que ce ne sera pas suffisant et a demandé aux laboratoires pharmaceutiques de partager la technologie pour augmenter la production.

L’étude de cette coalition… a montré que certains États riches ont acquis assez de doses pour vacciner leurs populations trois fois.

Ce qui a été acquis par le Canada, par exemple, représente cinq fois ses besoins, note l’ONG. Bien que dans les pays riches vivent 14 pour cent de la population mondiale, ils ont déjà assuré jusqu’à présent 53 pour cent des vaccins les plus prometteurs.

‘Personne ne doit être empêché de recevoir un vaccin qui lui sauvera la vie’, a souligné Anna Marriott, responsable des politiques de santé d’Oxfam.

À moins d’un changement radical, a-t-elle poursuivi, des centaines de millions de personnes ne recevront pas un vaccin sûr et efficace contre la Covid-19.

peo/mem/arc

EN CONTINU
notes connexes