mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba a fait preuve de force au cours d’une année très difficile

Par Orlando Oramas Leon

La Havane, 15 décembre (Prensa Latina) La Révolution cubaine a démontré sa force au milieu d’une année pleine de difficultés, a déclaré hier le député Gerardo Hernández, qui dirige la plus grande organisation de masse de l’île des Caraïbes.

Dans des déclarations à Prensa Latina, le coordinateur national des Comités de Défense de la Révolution (CDR) a souligné que pour la plus grande des Antilles, toutes ces années ont été difficiles, ‘en raison de la prévalence du blocus et des agressions imposées depuis les États-Unis’.

Mais nous étions sur la bonne voie en 2020 lorsque la pandémie de la Covid-19 est apparue, ce qui a compliqué les plans de croissance, a-t-il noté lors d’une pause de l’étude que réalisent depuis hier les législateurs cubains sur les projets de lois concernant le fonctionnement du gouvernement.

Hernández, l’un des antiterroristes cubains (connus sous le nom des Cinq) qui a souffert de longues années de prison aux États-Unis, a souligné que ses compatriotes ont dû faire face, outre la conjoncture sanitaire et ses conséquences économiques, à la recrudescence des actions de blocus de l’île décidées par le gouvernement du président Donald Trump en temps de pandémie.

Il a déclaré que ces actions s’ajoutaient à des attaques à caractère terroriste qui allaient du déraillement d’un train de marchandises, d´outrages à des symboles patrimoniaux, jusqu´à des attaques incendiaires contre des installations à usage populaire ces derniers mois.

Le dirigeant des CDR a rappelé que cette organisation était née pour repousser des agressions similaires promues par Washington contre le processus révolutionnaire naissant en septembre 1960

Il a ajouté que certains tentent de répéter ces actions à présent et que les CDR montrent de nouveau leur validité pour la surveillance révolutionnaire et l’unité depuis le quartier.

Sur ses prévisions pour 2021, le Héros de la République de Cuba voit avec un optimisme prudent l’arrivée d’un nouveau gouvernement aux États-Unis qui, estime-t-il, est moins compromis avec ce qu’il appelle la mafia contre-révolutionnaire anticubaine installée à Miami.

Il a signalé que ses compatriotes sont préparés à résister à la poursuite du blocus et à s’atteler aux tâches prioritaires du développement national, telles que la mise en œuvre de la stratégie socioéconomique récemment adoptée, qui inclut une réorganisation monétaire du système de l’île des Caraïbes.

En 2021 aura lieu le VIIIe Congrès du Parti communiste de Cuba, a-t-il ajouté, et continuera la relève générationnelle de la direction du processus révolutionnaire.

Il y avait ceux qui pariaient que la Révolution ne survivrait pas au remplacement de sa direction historique, mais les Cubains prouvent le contraire et y compris dans les conditions difficiles de l’année qui s’achève, a-t-il conclu.

peo/mem/ool

 
EN CONTINU
notes connexes