mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba souligne l’objectif de réforme monétaire en ce qui concerne le secteur privé

La Havane, 17 décembre (Prensa Latina) Le premier ministre de Cuba, Manuel Marrero, a souligné hier que la réorganisation monétaire dans le pays ne vise pas à nuire au secteur privé. Par son compte Twitter, le chef du gouvernement a souligné que la tâche dans laquelle la nation est engagée vise à mettre sur un pied d’égalité tous les acteurs économiques.

 Le Gouvernement diversifie et mise sur ce secteur qui fournit des emplois et du développement, a ajouté Marrero.

De nature interdisciplinaire et transversale, impliquant l’élimination de subventions et gratuités indues, ainsi que la transformation des revenus, cette réorganisation est considérée par les plus hautes autorités du pays comme indispensable. Le 1er janvier, Cuba se réveillera avec le peso comme seule monnaie nationale, à un taux de change unique de 24 pesos (CUP) pour un dollar étasunien, ce qui implique l’arrêt de la circulation du peso cubain convertible (CUC).

À compter de cette date, 19 résolutions du Ministère du Travail et de la Sécurité sociale concernant les salaires, les pensions et les prestations d’assistance sociale seront appliquées.

Ces mesures visent une meilleure redistribution de la richesse afin que les salariés et les retraités améliorent leur pouvoir d’achat.

Elles favorisent également une plus grande transparence dans les relations entre les différents acteurs économiques, y compris les formes de gestion non étatiques.

Selon le président Miguel Diaz-Canel, les mesures de réorganisation monétaires permettront de résoudre la plupart des questions en suspens en matière économique, tout en reconnaissant que cela ne constituait pas en soi la solution à tous les problèmes économiques et financiers accumulés.

peo/jf/idm

EN CONTINU
notes connexes