dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Chine exige la protection de la presse pendant les émeutes aux États-Unis

Pékin, 7 janvier (Prensa Latina) La Chine a demandé aujourd’hui aux États-Unis de garantir la sécurité de la presse, car un des correspondants de la chaîne CGTN a été attaqué lors des transmissions en direct concernant les émeutes d´hier au Capitole.

Le Ministère des Affaires étrangères et le Groupe des médias ont exhorté le gouvernement des États-Unis à prendre les mesures appropriées pour protéger les journalistes et les équipes de travail dans l’exercice de leurs fonctions.

Ils ont exprimé leurs regrets pour les morts et les blessés à la suite de la manifestation de violence déclenchée par les partisans du président Donald Trump, visant à s’ingérer dans le décompte des voix concernant les dernières élections présidentielles.

La chancellerie a en outre plaidé pour le rétablissement de l’ordre, de la paix et de la tranquillité sur le sol nord-américain le plus rapidement possible, mais a souligné la nécessité de réfléchir au traitement de la presse sur place et aux réactions des politiciens aux incidents de mercredi.

Elle a déploré qu´alors que les médias et les personnalités nord-américaines condamnent la violence au Capitole, ils ont pourtant qualifié les manifestations de 2019 à Hong Kong de mouvement pro-démocratique.

Cette entité a d’autre part souligné la souveraineté de la Chine sur Hong Kong et soutenu les autorités face aux critiques du secrétaire d’État nord-américain, Mike Pompeo, et du Royaume-Uni pour l’arrestation de 53 personnes impliquées dans les émeutes.

Elle a enfin rejeté l’offensive finale de Trump visant à détériorer davantage les liens Washington-Pékin, a rejeté tout acte d’ingérence dans les affaires intérieures et a promis de riposter par des contre-mesures pour défendre les intérêts nationaux.

peo/jcm/ymr

EN CONTINU
notes connexes