jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba ratifie une politique de sécurité sociale pour la population vulnérable

La Havane, 12 janvier (Prensa Latina) Avec la réorganisation monétaire en cours à Cuba, personne ne sera laissé pour compte car les principes fondateurs de la politique d’assistance et de justice sociale seront maitenus, ont assuré hier des autorités gouvernementales.

En transmettant confiance et tranquillité à tous les Cubains pris en charge par ce système destiné aux personnes inaptes au travail, aux personnes âgées, aux handicapés, aux malades et aux autres personnes vulnérables, le chef de la Commission de mise en œuvre et de développement des Lignes directrices, Marino Murillo, a confirmé que, parallèlement à l’augmentation des salaires et des pensions, un financement budgétaire est prévu à cette fin.

Lors de son intervention à l´émission nationale de la radio et de la télévision Mesa Redonda, le fonctionnaire a expliqué que, parallèlement à la décision d’augmenter les revenus et de supprimer des subventions excessives et des gratuités indues, la politique en vigueur depuis le 1er janvier est de protéger les personnes et non les produits.

Répondant à des préoccupations et des critères exprimés, il a précisé qu’aucun Cubain ne se retrouvera sans l’attention requise, ce qui a été prévu par la direction du pays depuis la conception de la réorganisation monétaire.

Pour ce faire, le budget de cette année prévoit 700 millions de pesos pour faire face à la situation économique dans laquelle peuvent se trouver certaines personnes, a-t-il souligné.

Bien que dans ce processus, tous les retraités (1,7 million) et les assurés sociaux aient vu augmenter leurs revenus, pour certains il sera difficile de couvrir l’augmentation des prix à partir de la dévaluation de la monnaie qui représente le nouveau taux de change de 24 pesos pour un dollar, a-t-il expliqué. 

Une autre manifestation du fait que personne ne sera laissé pour compte est la décision de disposer de 18 milliards de pesos pour soutenir les entreprises (environ 400) pour lesquelles il est prévu qu´elles traversent une situation de pertes par la mise en œuvre de cette réorganisation, et au sein desquelles travaillent plus de 300 mille personnes et pour qui la solution ne sera jamais le chômage, a-t-il assuré.

Le fonctionnaire cubain a indiqué qu’un autre élément pris en compte est la tendance démographique de la population cubaine, où, à la fin de 2020, 21,3 de la population est âgé de plus de 60 ans.

Sur la base de tous ces éléments, il a confirmé qu’aucun des programmes mis en place pour venir en aide aux groupes de population en situation particulière et vulnérables (maisons de grands-parents, système de prise en charge de la famille, maisons de retraite, etc…) ne seront paralysés, mais maintiendront au contraire tous leurs services.

peo/otf/crc

EN CONTINU
notes connexes