lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le conseil conjoint Cuba-UE réaffirme la force des relations

La Havane, 21 janvier (Prensa Latina) La tenue du troisième Conseil conjoint Cuba-Union Européenne (UE) confirme la volonté des deux parties de renforcer leurs relations et de consolider l’accord de dialogue politique et de coopération, a déclaré hier le chancelier cubain Bruno Rodriguez.

Le ministre des Affaires étrangères a dirigé la délégation de la nation caribéenne qui a participé ce mercredi à cette rencontre réalisée de manière virtuelle et auquel a participé du côté européen le haut représentant pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité et vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell.

Dans ses remarques liminaires, le chef de la diplomatie cubaine a souligné les circonstances particulièrement complexes que connaît le monde en raison de la pandémie de Covid-19, mais les deux parties ont reconnu que leurs relations bilatérales et de coopération avaient progressé au cours de l’année écoulée.

Elles ont également réaffirmé leur volonté de continuer à œuvrer au renforcement de ces liens, souligne une note de la chancellerie.

Rodriguez a signalé que la tenue du troisième Conseil conjoint témoigne de la volonté de respecter les engagements précédemment convenus et de consolider l’Accord de Dialogue Politique et de Coopération (ADPC) en tant que cadre réglementaire des relations bilatérales.

Il a exprimé la conviction qu’il ‘est possible de construire des espaces de dialogue et de coopération dans l’intérêt mutuel’ et fondés sur le respect et le renforcement des éléments qui unissent les parties.

Le chancelier a ajouté que ‘les relations entre Cuba et l’Union européenne progressent vers leur consolidation’ et a réaffirmé l’engagement de son pays à œuvrer pour préserver et consolider la relation créée lors de cette dernière étape.

Le haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères a également abordé le bon état des relations bilatérales et a souligné l’importance des actions de coopération menées au cours de cette période, qui incluaient notamment le soutien à l’île lors de la lutte face à la Covid-19.

Il a réaffirmé le soutien du bloc européen à la résolution cubaine contre le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis ainsi que son opposition à l’application des titres III et IV de la loi Helms-Burton.

Borrell a également réitéré le refus de l’UE d’inscrire Cuba sur la liste des pays parrainant le terrorisme qui est établie unilatéralement par le Département d’État nord-américain.

peo/jf/kmg

EN CONTINU
notes connexes