lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les défis de la science en 2021 à Cuba

La Havane, 21 janvier (Prensa Latina) La ministre cubaine de la Science, de la Technologie et de l’Environnement, Elba Rosa Pérez, a expliqué hier les principaux défis du secteur en 2021 visant à renforcer le développement du pays.

Les temps actuels ne sont pas à ce que la science s’adapte passivement, les résultats doivent être en fonction du développement social, a-t-elle souligné lors de l’émission Mesa Redonda consacrée aux principales réalisations de l’année qui vient de s’achever.

Il est important de dynamiser l’activité scientifique, mais non seulement comme un mot d’ordre, tous les secteurs doivent participer. Nous misons sur le développement d’une science, d’une technologie et d’une innovation responsables, qui répondent aux besoins de la nation, a-t-elle souligné.

Elle a énuméré les priorités du secteur en 2021, parmi lesquelles progresser dans une culture de l’innovation, action indispensable pour faire face à tout problème auquel la société soit confrontée.

Renforcer les ressources humaines, la formation, le progrès des universités et des centres de recherche dans le pays font également partie des objectifs.

La ministre a souligné les efforts du pays a fait face à la pandémie et notamment ceux de la science et des scientifiques qui ont durement travaillé en 2020.

Un système de travail innovant s’est consolidé et cela a permis d’avancer et de déployer toutes nos potentialités, a-t-elle déclaré en mettant notamment en évidence les échanges permanents avec les différentes universités.

Treize politiques ont ainsi été adoptées pour transformer le système scientifique dans le pays, y compris celle visant à améliorer les institutions scientifiques.

On y trouve notamment celles qui visent à renforcer les entreprises de haute technologie, la propriété industrielle, les parcs scientifiques technologiques, les politiques d’approbation de l’utilisation des organismes génétiquement modifiés, la conservation des archives et la mémoire historique de la nation.

peo/car/Alb/cvl

EN CONTINU
notes connexes