mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba réaffirme son engagement en faveur du désarmement nucléaire général et complet

La Havane, 29 janvier (Prensa Latina) Le chancelier cubain, Bruno Rodríguez, a réaffirmé vendredi dernier l’engagement de son pays en faveur du désarmement général et complet en référence à l’entrée en vigueur du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires.

Cet instrument qualifie l’existence des armes nucléaires comme une menace pour l’humanité contraire au droit international humanitaire, a écrit le ministre des Affaires Étrangères dans un message publié sur son compte Twitter.

“Cuba a été le cinquième pays à le ratifier, démontrant ainsi son engagement pour le désarmement général et complet”, a-t-il ajouté.

L’ile caribéenne a signé le document le 29 septembre 2017, quand il a été ouvert à la signature au siège de l´Organisation des Nations Unies (ONU) à New York et l’a ratifié le 30 janvier 2018.

Au 18 janvier 2021, le document comptait 51 Etats parties, parmi lesquels 21 sont d’Amérique Latine et des Caraïbes.

A l’initiative de la Havane et avec l’appui du Mouvement des pays non alignés, l’Assemblée Générale a réalisé, en septembre 2013, une réunion de haut rang sur le désarmement nucléaire, la première de ce type dédiée à ce thème dans l’histoire de l’ONU.

Cuba, en accord avec la Constitution promulguée le 24 février 2019, “promeut le désarmement général et complet et rejette l’existence, la prolifération ou l’usage des armes nucléaires, de destruction massive et/ou d’autres avec des effets similaires”.

De plus, la nation, rejette “le développement et l’usage de nouvelles armes et des nouvelles formes de guerre, comme la cyberguerre, qui transgressent le Droit International”.

peo/mgt/ebr

EN CONTINU
notes connexes