lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un vaccin cubain contre la Covid-19 en première page de l´Humanité

Paris, 2 février (Prensa Latina) Le journal français L’Humanité a fait la couverture de son édition papier d´aujourd’hui avec l’article ‘Le vaccin cubain, un espoir pour les pays du Sud’, où il détaille le développement positif des médicaments cubains contre la Covid-19.

La journaliste Rosa Moussaoui a présenté aux lecteurs français les avancées de la biomédecine cubaine, qui travaille sur quatre projets d’antidotes, et les déclarations du chercheur Vicente Vérez, directeur de l’Institut Finlay, qui a expliqué que « si tout va bien, cette année, toute la population cubaine sera vaccinée ».

L´article a également souligné l’énorme importance que ces médicaments auront pour les pays du Sud, Cuba ayant annoncé la fabrication de 100 millions de doses en 2021, car elles profiteront aux populations les plus vulnérables jusqu’ici exclues des programmes de vaccination contre la Covid-19 par la politique de monopolisation des pays les plus riches.

L’Humanité a inclus dans ses pages intérieures un entretien avec le vice-recteur de l’Institut supérieur des relations internationales Raúl Roa Garcia de La Havane, Leyde E. Rodriguez, qui a fait référence à l’internationalisme médical déployé par Cuba face à la logique capitaliste du profit, estimant que dans le cas des vaccins il s´agit d´ ‘une violation des droits de l’Homme’.

Rodriguez a rappelé que ‘Cuba a toujours été ouverte à la coopération et à la solidarité internationale dans les domaines de la science, de la médecine et de la pharmacie’, ce qui a été démontré par des faits, ainsi que la disposition ‘de transmettre ses expériences et connaissances sur les nouveaux développements dans ces domaines pour le bénéfice de son peuple et de l’humanité’, a-t-il ajouté.

« C’est la raison pour laquelle des dirigeants politiques, parlementaires, scientifiques et universitaires du monde entier ont demandé que le (prochain) prix Nobel de la Paix soit décerné au contingent de brigades médicales cubaines Henry Reeve », qui a déployé l’année dernière des milliers de médecins dans 38 pays, a-t-il expliqué.

Ce type de reportage n’est généralement pas courant dans la presse française, dont l’intérêt pour l’actualité de Cuba est centré sur la critique décontextualisée ou sur les problèmes découlant de la grave crise économique, en passant sous silence les effets dévastateurs provoqués par le blocus économique, commercial et financier que les États-Unis maintiennent contre l’île.

peo/mem/Acm/gdc

EN CONTINU
notes connexes