mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Financement millionnaire des États-Unis à la subversion contre Cuba

La Havane, 8 février (Prensa Latina) Près de 250 millions de dollars ont été consacrés par les différentes administrations des États-Unis aux programmes de subversion contre Cuba lors des deux dernières décennies, a dénoncé aujourd’hui le quotidien local Granma.

Ce montant, distribué par des agences, des entreprises et des organisations telles que l’Agency for International Development des États-Unis (Usaid, pour ses sigles en anglais) et la National Foundation for Democracy (NED), finance des activités visant à renverser la Révolution cubaine.

Parmi celles-ci figurent les plus récentes incitations à la violence, les provocations face au Ministère de la Culture (Mincult) pour rechercher des confrontations, et les actions depuis différentes plateformes de communication, qui, selon les révélations de médias insulaires, ont été encouragées et parrainées depuis le territoire nord-américain.

En témoigne la couverture faite par Nelson Julio Alvarez, pour le site ADN Cuba, des événements du 27 janvier dernier devant le Mincult, pour lequel il a reçu entre 150 et 200 dollars, selon une vidéo publiée par lui-même sur la page du groupe Facebook Telescopio Cubano.

Le site Cuba Money Project, du journaliste nord-américain Tracey Eaton, affirme que rien qu’en 2020 des agences comme l’Usaid ont consacré environ 2,5 millions de dollars aux activités subversives.

Ce chiffre correspond à l’information publique que ces organisations publient sur leurs portails numériques, mais il est considéré comme un chiffre partiel, car il existe de nombreux programmes secrets pour lesquels les destinataires des fonds ne sont pas connus.

Cuba Money Project ajoute que depuis que Donald Trump a assumé la présidence en 2017, au moins 54 groupes ont géré des programmes avec de l’argent provenant de l’Usaid ou de la NED.

La conjonction de ces actions avec les pressions économiques engendrées par le durcissement du blocus économique, commercial et financier et la mise en place d’autres mesures coercitives unilatérales contre Cuba, a était le pari de l´administration Trump pour détruire le système social du pays caribéen.

peo/agp/kmg

EN CONTINU
notes connexes