samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un dirigeant d’opposition soutient l’initiative de dialogue au Venezuela

Caracas, 9 février (Prensa Latina) Le président du parti Soluciones para Venezuela, Claudio Fermín, a soutenu hier le processus de dialogue initié par l’Assemblée Nationale (Parlement) pour régler les différends politiques et recueillir des propositions pour résoudre les problèmes du pays.

Dans une interview accordée à la chaîne privée Globovisión, le dirigeant d’opposition a affirmé que l’augmentation des tensions entre le gouvernement et l’opposition ‘résout peu et n’apporte rien’ à la solution des difficultés de la nation sud-américaine.

À cet égard, Fermín a fait observer que la commission spéciale chargée par le Parlement vénézuélien de promouvoir le dialogue, la réconciliation et la paix nationale doit faire intervenir un grand nombre d’interlocuteurs qui ouvrent des voies de participation pour apporter des solutions.

Il a également reconnu l’impact des mesures coercitives unilatérales appliquées par les États-Unis sur la détérioration de la situation économique nationale, tout en insistant sur la nécessité de désamorcer les problèmes internes.

‘L’opposition, pour nous, (…) n’est pas un encouragement au blocus, ce n’est pas aggraver la crise’, a souligné le dirigeant politique en signalant l’importance de la coexistence dans la démocratie.

La création de la commission parlementaire pour le dialogue, la réconciliation et la paix, présidée par le président de l’Assemblée Nationale, Jorge Rodriguez, a constitué l’un des premiers accords adoptés par les députés élus le 6 décembre dernier.

L’appel au processus de concertation s’adresse à tous les secteurs politiques du pays, ceux qui ont participé aux élections parlementaires sans obtenir de sièges, ainsi qu’à ceux qui se sont abstenus ou ont y compris boycotté l’exercice démocratique.

L’initiative encourage également la participation des acteurs sociaux, des syndicats, de la société civile et de la population en général.

peo/otf/Wup/gdc

EN CONTINU
notes connexes