mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Amnistie pour les personnes poursuivies par le gouvernement de facto approuvée en Bolivie

La Paz, 15 février (Prensa Latina) L’Assemblée Législative Plurinationale (ALP) de Bolivie a approuvé vendredi dernier une amnistie en faveur d’environ mille citoyens réprimés et poursuivis par le gouvernement de facto de Jeanine Añez.

L’instance a entériné à la majorité le décret présidentiel d’amnistie et de grâce pour des raisons humanitaires accordées à des personnes victimes de persécutions politiques de la part de l’exécutif de facto, qui a pris le pouvoir en 2019 à la suite du coup d’État contre le président de l’époque, Evo Morales.

Le document, approuvé par le vote majoritaire du Mouvement Vers le Socialisme (MAS) face à l´opposition de la droite, favorise des citoyens persécutés pendant l’année passée au pouvoir par les autorités putschistes.

L’amnistie inclut les personnes poursuivies pénalement ‘en violation flagrante des droits constitutionnels pendant la crise politique du pays entre le 21 octobre 2019 et le 17 octobre 2020’.

‘Avec le vote affirmatif de la majorité absolue, le décret est adopté’, a manifesté après le vote du décret le vice-président du pays, David Choquehuanca.

Le sénateur du MAS Leonardo Loza a affirmé que l’amnistie favorise le peuple réprimé par cette dictature, ‘ceux qui ont été victimes de la violence et de la violation des droits de l’Homme’.

peo/jcm/apb

EN CONTINU
notes connexes