samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba espère que les États-Unis reviendront sur leur posture suite à de fausses accusations

La Havane, 15 février (Prensa Latina) Cuba espère aujourd’hui que les décisions prises par les États-Unis à l’égard de leur ambassade à La Havane seront annulées après la publication d’un rapport faisant état de fausses accusations contre l’île.

Johana Tablada, vice-directrice générale des États-Unis à la Chancellerie insulaire, a ainsi évoqué un rapport du Département d’État qui a jugé inappropriées les décisions du gouvernement de Donald Trump (2017-2021) face à des allégations d’attaques acoustiques contre des fonctionnaires de sa mission diplomatique dans cette capitale. 

Cuba maintient sa volonté de coopérer pour trouver une solution et espère que les mesures prises sous de faux prétextes seront inversées, a déclaré la diplomate à l’Agence Cubaine d´Information.

Elle a ajouté que le document révélé aux États-Unis confirme la validité des conclusions des chercheurs cubains, nord-américains, et de l’équipe du Bureau fédéral de Renseignement (FBI) qui est venu à Cuba, ainsi que celle de l´investigation de l’Académie des sciences des États-Unis.

L’accusation contre Cuba démontre l’ampleur de la manipulation de ceux qui ont décidé d’utiliser ce prétexte pour imposer un recul dans les relations entre La Havane et Washington, ce qui a coûté cher à la nation caribéenne et à ses habitants, a-t-elle souligné.

La diplomate a souligné qu’après quatre ans d’accusations, le gouvernement nord-américain n’a pas pu prouver que des attaques soniques avaient eu lieu à Cuba entre fin 2016 et début 2017.

Depuis lors, Washington a réduit au minimum le niveau des liens bilatéraux et a imposé de nouveaux obstacles aux déplacements de citoyens cubains aux États-Unis.

peo/otf/ool

EN CONTINU
notes connexes