lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Panama pourrait demander à prolonger la présence de médecins cubains

Panama, 24 février (Prensa Latina) Le Gouvernement du Panama pourrait demander la prolongation du séjour de quelque 221 médecins spécialistes cubains qui travaillent aujourd’hui ici dans des centres d’assistance, a informé devant le Parlement le ministre de la Santé, Luis Francisco Sucre.

En se référant à la nécessité d’une présence étrangère pour les soins apportés aux patients atteints de la Covid-19 devant la Commission budgétaire de l’Assemblée Nationale, Sucre a expliqué que celle-ci ne répondait pas au manque de médecins généralistes mais de médecins spécialisés, réitérant qu’après sept convocations seuls 14 médecins locaux ont été intégrés au système de santé national.

‘Dans les accords il y a une clause qui signale qu’ils peuvent être prolongés. Cependant, il faut faire l’analyse de la situation (…) pour pouvoir prendre cette décision’, a-t-il précisé aux députés expliquant qu’auparavant les associations médicales et les directions des hôpitaux où collaborent les cubains seront consultées.

Bien que les infections et les décès liés à la maladie aient diminué, les autorités prennent des mesures préventives au cas où l’ouverture progressive des activités économiques entraînerait une troisième vague d’infections, ce que certains épidémiologistes prévoient.

Au cours d’un débat en plénière il y a deux semaines, le ministre avait déclaré que « nous sommes éternellement reconnaissants aux médecins cubains, qui collaborent dans les hôpitaux panaméens à la lutte contre la pandémie de Covid-19 ».

‘Je voudrais les saluer, les féliciter et les remercier de la part du peuple panaméen pour être ici, se sacrifier comme les panaméens qui sont dans les hôpitaux, parce qu’ils sont ici pour aider le peuple panaméen’, avait-t-il manifesté tout en soulignant que d´autres médecins de l´île caribéenne le font également dans 39 autres pays.

‘Ils sont venus ici pour se mettre à la disposition de nos médecins’, avait-t-il signalé en ajoutant qu´ils sont venus collaborer pour sauver la vie de nombreuses personnes, parce qu’ils viennent d’un pays qui ‘de manière humanitaire a soutenu le monde entier’.

Le ministre avait alors révélé que, dans la phase sanitaire la plus critique, le pays a demandé des médecins aux États-Unis, au Costa Rica, à Cuba, à la Colombie, au Venezuela, à l´Italie, à Israël, la Chine, la Russie, la Corée du Sud, à Singapour, l´Irlande et à d’autres pays, mais que ‘la seule ambassade qui à ce moment-là a estimé pouvoir nous appuyer a été l’Ambassade de Cuba’.

Depuis le 24 décembre dernier, 221 spécialistes cubains en médecine interne, pneumologie, cardiologie, thérapie respiratoire et hématologie, membres du Contingent international de médecins spécialistes des catastrophes et des épidémies graves Henry Reeve, collaborent dans cette nation.

peo/agp/Orm/gdc

EN CONTINU
notes connexes