jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Parlement rejette les actions xénophobes contre les Vénézuéliens au Pérou

Caracas, 24 février (Prensa Latina) L’Assemblée Nationale a approuvé hier un accord rejetant les mesures prises par le Gouvernement péruvien contre les Vénézuéliens migrants en condition de mobilité humaine à ses frontières.

L’accord, présenté par le député José Gregorio Correa, qui rejette les agressions contre les migrants et exige le respect du droit international, a été approuvé à l’unanimité.

Pour sa part, la députée Gabriela Peña a dénoncé la campagne xénophobe menée contre plus de 34.000 Vénézuéliens qui vivent au Pérou, signalant que la criminalité dans ce pays est ancienne et qu´elle n´est pas due aux Vénézuéliens.

‘Aujourd’hui, la lutte va au-delà de la politique, elle concerne la solidarité que nous avons toujours manifestée depuis le Venezuela, nous ne nous prêterons à aucune campagne lancée contre le pays, nous devons encourager l’intégration des peuples de notre Amérique’, a déclaré Peña.

Elle a appelé les compatriotes qui sont au Pérou à prendre en compte le Plan Vuelta a la Patria (Retour à la Patrie, permettant le retour accompagnés de concitoyens en difficulté dans d´autres pays) et ainsi pouvoir revenir au Venezuela.

‘On appelle Groupe de Lima l’activité par laquelle on promeut le blocus et l’agression politique et militaire contre le Venezuela, le comble étant qu’elle concerne maintenant directement les Vénézuéliens. La campagne a été créée par la droite vénézuélienne pour que les gens quittent le pays et maintenant cette même droite réclame la présence des Vénézuéliens se trouvant dans ces pays’, a déclaré le parlementaire Roy Daza.

Les tensions entre les deux pays se sont intensifiées au cours des dernières semaines après plusieurs épisodes d’agressions et d’attaques contre des Vénézuéliens au Pérou, après quoi le gouvernement de ce pays a renforcé la réglementation concernant l’entrée des migrants.

peo/car/ycv

EN CONTINU
notes connexes