jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une eurodéputée lance une campagne contre l’impunité des multinationales

Paris, 26 février (Prensa Latina) La députée française Manon Aubry a proposé mercredi dernier une campagne citoyenne pour soutenir son initiative de mettre en place en Europe un mécanisme de surveillance du comportement des multinationales en matière de droits de l’Homme et de protection de l’environnement.

Selon la membre de la force politique La France Insoumise, le but est de montrer à ces entreprises ‘qui commande’, faisant référence à la nécessité pour les individus de prendre la tête des efforts visant à mettre fin à la destruction de la nature et aux violations des droits de l’Homme marquées par l’impunité.

Au cours de la deuxième semaine de mars, le Parlement européen votera la proposition d’Aubry, co-présidente du groupe de la gauche, de créer une surveillance des chaînes de production et d’approvisionnement des multinationales sur le vieux continent.

L’intention est de freiner l’acquisition de richesses au prix de phénomènes comme la déforestation en Amazonie, dont les grandes entreprises bénéficient en toute impunité et en ignorant le comportement de leurs filiales et fournisseurs en Asie, en Afrique et en Amérique latine.

Compte tenu de la pression attendue en amont du vote et des actions de multinationales pour empêcher l´avancé de l’initiative, la parlementaire a lancé cette campagne avec le soutien de personnalités et de secteurs de la société civile du vieux continent.

Si le dénommé Devoir de vigilance devait prospérer, les sociétés opérant dans différentes parties du monde pourraient être juridiquement responsables de violations des droits de l’Homme et de destruction de l’environnement.

peo/mem/wmr

EN CONTINU
notes connexes