mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Iran rejette l’offre de négociation nucléaire directe avec les États-Unis

Téhéran, 2 mars (Prensa Latina) L’Iran a rejeté aujourd’hui pour la énième fois des offres de négociation directe avec les États-Unis jusqu’à ce que cette nation réintègre le Plan d’action conjoint (Jcpoa, ou accord nucléaire).

Le porte-parole de la chancellerie iranienne, Saeed Khatibzadeh, a ainsi rejeté une offre de l’Europe concernant des pourparlers Téhéran-Washington sur le Jcpoa.

‘Nous avons fait part de la position de la République islamique d’une manière explicite, claire et complète et il n’y a aucun changement’, a-t-il noté.

Khatibzadeh a réaffirmé qu’il n’y a pas aucun dialogue avec la Maison Blanche et qu’il n’y aura pas de changement dans la politique de l’Iran tant que les États-Unis n’auront pas corrigé leurs positions.

Selon le porte-parole, la voie à suivre par Washington comprend une compensation à Téhéran pour les dommages causés par la politique de pression maximale mise en œuvre pendant le mandat de l’ancien président Donald Trump.

Mais malheureusement, a-t-il ajouté, tout reste inchangé, parce qu’il n’y a eu aucun changement pratique et que les mesures anti-iraniennes sont maintenues par les États-Unis.

Si les États-Unis cherchent à revenir à la table du Jcpoa, a-t-il signalé, ils doivent adhérer à la résolution 2231 de l’ONU qui soutient le pacte nucléaire. Et ainsi, a-t-il ajouté, il n’y aura pas besoin de négociation, estimant qu´ à des actions positives suivront des réponses positives de l’Iran et que si le comportement de l’Europe et des États-Unis est différent, « notre réponse sera également différente ».

peo/ga/arc/cvl

EN CONTINU
notes connexes