samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des membres du Congrès demandent à Biden une approche constructive sur Cuba

Washington, 5 mars (Prensa Latina) Des membres démocrates de la Chambre des représentants des États-Unis ont demandé au président, Joe Biden, d’adopter une approche plus constructive dans sa politique envers Cuba.

Une lettre envoyée au mandataire par 80 législateurs l’exhorte à lever les sanctions imposées par Donald Trump et à renouveler l’engagement avec Cuba, un signal précoce de soutien au Congrès pour alléger les mesures contre la nation caribéenne.

Selon l’agence Reuters, qui a accédé la lettre, les démocrates ont exhorté le mandataire à signer sans délai un décret mettant fin aux restrictions sur les voyages et les envois de fonds vers l´île.

‘D’un coup de plume, vous pouvez aider les familles cubaines en difficulté et promouvoir une approche plus constructive’, ont-ils manifesté.

La lettre, encoragée par les représentants Bobby Rush, Gwen Moore et Barbara Lee, partisans de longue date du dialogue avec Cuba, a été soutenue par des personnalités influentes du Congrès comme les leaders des comités des Affaires étrangères, Services financiers et Allocations de la Chambre des représentants.

Après avoir annoncé, lors de sa campagne pour la Maison Blanche, un changement de politique à l’égard de l’île, Biden a récemment déclaré que celui-ci était sous examen, mais il n’a pas fait d´avances quant à savoir s’il reviendrait complètement au niveau de la détente historique entreprise par Barack Obama lorsqu’il était son vice-président.

‘Cette lettre aidera à soutenir les responsables de la politique étrangère des États-Unis dans le gouvernement de Biden qui cherchent à reconstruire ce que Trump a détruit : une approche constructive, productive et civile envers Cuba et son peuple’, a estimé Peter Kornbluh, analyste aux archives de la Sécurité Nationale.

Le gouvernement Trump a pris plus de 240 mesures pour durcir les sanctions contre l’île au cours des quatre dernières années, arguant de présumées préoccupations sur l’absence de démocratie et le soutien de La Havane au gouvernement socialiste du Venezuela.

La lettre a exhorté Biden à reprendre l’engagement diplomatique pour s’engager dans des domaines d’intérêt mutuel comme la santé et la sécurité.

Elle a également appelé à rétabli le personnel de l’ambassade des États-Unis à La Havane, qui a été réduit à un niveau minimal sous l´administration Trump en raison d’incidents de santé, encore inexpliqués et non prouvés, prétendument subis par des diplomates nord-américains à Cuba

Elle appelle également à ‘inverser la récente décision politisée de l’administration Trump sortante de réinscrire Cuba sur la liste des États parrainant le terrorisme’.

peo/agp/lb

 
EN CONTINU
notes connexes