dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba condamne l’agression des États-Unis contre une province syrienne

Genève, 12 mars (Prensa Latina) L’ambassadeur cubain à l´ONU-Genève, Juan Antonio Quintanilla, a condamné hier au Conseil des droits de l’Homme un récent bombardement nord-américain contre la province de Deir el-Zor, qu’il a qualifié de violation flagrante de la souveraineté de la Syrie.

Prenant la parole lors d´un dialogue interactif sur le pays du Levant, il a souligné que l’attaque perpétrée à la fin du mois de février près de la frontière avec l’Irak viole également l’intégrité territoriale de la nation arabe, le droit international et la Charte des Nations Unies.

À propos du conflit en Syrie, le représentant permanent a réaffirmé l’appui de l’île à la recherche d’une solution pacifique et négociée à la situation imposée depuis l´étranger, sans ingérence et dans le plein respect de sa souveraineté.

Nous rejetons toute intervention directe ou indirecte sans l’accord des autorités légitimes de ce pays, a-t-il déclaré lors de la 46e session du Conseil des droits de l’Homme, prévue ici jusqu’au 23 mars.

Quintanilla a exprimé sa confiance dans la capacité du peuple syrien à relever avec son gouvernement les défis qui l’attendent en raison de la politique d’agression, visant un changement de régime, qu’il a subie au cours de la dernière décennie.

Les puissances occidentales, qui ont contribué à maintenir le conflit en finançant et en fournissant des armes, des renseignements et de la logistique aux groupes terroristes, sont responsables des milliers de victimes et de la situation humanitaire que vit la nation Levantine, a-t-il manifesté.

peo/ga/wmr

EN CONTINU
notes connexes