mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La presse brésilienne souligne le discours de Lula après l’annulation de ses condamnations

Brasilia, 12 mars (Prensa Latina) La presse brésilienne souligne aujourd’hui le discours prononcé mercredi dernier par l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva après qu’un juge du Tribunal fédéral suprême ait annulé ses condamnations liées à l’opération Lava Jato.

Le journaliste Reinaldo Azevedo, chroniqueur du portail d’information UOL, a estimé que le fondateur du Parti des travailleurs ‘a fait l’une des meilleures déclarations de sa carrière politique’.

Il a considéré que « le discours de Lula aurait pu être plein de rancune, centré uniquement sur le passé. Mais non. Il a parlé de l’avenir », affirmant qu’il parlerait à toutes les forces politiques du pays « parce que tous ont été élus et représentent la volonté du peuple ».

Pour Azevedo, l’ancien mandataire, ‘dûment protégé par un masque –tout comme ses conseillers- s’est prononcé avec fermeté en défense du vaccin anticovid-19 et a sévèrement critiqué le négationnisme du président Jair Bolsonaro’.

Avec de nombreuses photos, Lula apparaît ce jeudi en couverture de quotidiens influents comme Folha de Sao Paulo et O Globo.

Les publications traitent en parallèle de l’avancée de la Covid-19 au Brésil et du manque total de contrôle de la situation de la part du Gouvernement de Bolsonaro.

Dans une interview sur le portail Rede Brasil Atual, le professeur Vitor Marchetti, de l’Université fédérale de l’ABC à Sao Paulo, a estimé qu’avec cette harangue ‘Lula reprend le leadership du centre-gauche et le bolsonarisme (mouvement du président actuel) sent le vent tourner’.

Il a souligné que « quiconque peut rechercher et ne voir aucun politicien dans le scénario actuel qui soit à un niveau proche, dans une stature politique proche » de celle de Lula, qui avec la décision du magistrat de la Cour suprême a récupéré ses droits politiques et est redevenu éligible à la présidence du pays.

Dès les premières heures de jeudi matin, les bulletins d’information de toutes les télévisions ont fait référence à la déclaration de l’ancien dirigeant ouvrier.

peo/mgt/ocs

EN CONTINU
notes connexes