samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une souche de grippe aviaire trouvée en Russie pourrait être transmise par l’Homme

Moscou, 12 mars (Prensa Latina) Il est probable que le nouveau type de virus de la grippe aviaire A (H5N8) mute et se transmette d’une personne à l’autre, a confirmé aujourd’hui Anna Popova, directrice du service russe de protection des consommateurs (Rospotrebnadzor).

‘La probabilité que cela se produise est assez élevée’, mais ‘nous l’avons détecté avant que le problème n’apparaisse’, a averti le chef du Service fédéral de Surveillance de la protection et du Bien-être des consommateurs de Russie.

Elle a souligné que le pays a pu avertir la communauté internationale de la menace et a qualifié la détection de ce virus chez l’Homme de ‘découverte de classe mondiale’, résultat du travail de tout le système de surveillance sanitaire et épidémiologique en Russie.

‘Nous avons le temps de nous préparer aux événements possibles, de faire des tests et de développer un vaccin’, a déclaré la chef de Rospotrebnadzor.

Dans un entretien avec l’agence de presse TASS, Popova a assuré que, si nécessaire, la Russie serait prête à combattre la nouvelle maladie.

Le nouveau type de grippe aviaire a été identifié par des scientifiques du centre de recherche Vector qui ont isolé le matériel génétique de sept employés d’un élevage de volailles dans le sud de la Russie le 20 février dernier.

Popova a alors confirmé qu’il s’agissait du premier cas confirmé au monde de personnes infectées par le virus de la grippe aviaire H5N8.

Elle a souligné qu’il n’y a pas eu de transmission du virus de la grippe d’une personne à l’autre, mais a précisé que le temps montrera à quelle vitesse les mutations ultérieures lui permettront de surmonter cette barrière.

Elle ensuite a déclaré que les autorités sanitaires russes avaient informé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de ce premier cas de personnes infectées par la nouvelle variété de grippe aviaire.

Pour sa part, le directeur général de l’Institut Vector, Rinat Maksyutov, a signalé que l’identification rapide de la nouvelle variété de grippe permet de commencer à développer un système de test et de créer un vaccin.

peo/agp/mml

EN CONTINU
notes connexes