mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie critique l’approche des États-Unis sur la situation humanitaire

Damas, 31 mars (Prensa Latina) Le Ministère syrien des Affaires étrangères a qualifié d’hypocrisie et de sans précédent les récentes déclarations du secrétaire d’État nord-américain Anthony Blinken sur la situation humanitaire en Syrie.

Le mensonge, la déformation, l’hypocrisie et la rancune se sont reflétés dans leur plus haute expression dans le discours de Blinken, prononcé lors d’une session du Conseil de sécurité de l’ONU, indique une note de la Chancellerie.

Le texte fait référence au fait que ces déclarations et ces niveaux ne concernent pas un pays qui s’autoproclame ‘superpuissance’ et est membre permanent du Conseil de sécurité.

Le communiqué a qualifié d’inhumain, destructif et pathétique le discours étasunien et de certains pays occidentaux à l´égard de la Syrie. 

“C’est une approche idéologique obsolète dans le temps et l´espace, et leurs pleurs adressés aux syriens affrontant des pénuries reflète leur délire puisqu´ils (les pays occidentaux) sont la principale raison de toute cette souffrance ”, a manifesté le Ministère des Affaires étrangères.

La Chancellerie a ajouté que les États-Unis violent par leurs actions la Charte des Nations Unies en imposant des mesures coercitives unilatérales, en politisant les affaires humanitaires, en occupant les territoires d’autrui et en pillant les ressources naturelles de pays souverains.

Le Ministère a enfin exhorté Blinken à entamer sa carrière politique en exigeant de lui-même et de son administration qu’ils ne politisent pas l’aide humanitaire à la Syrie et qu’ils œuvrent véritablement à la lutte contre le terrorisme et à la promotion d’une solution politique.

peo/Jcc/oda/fm

 
EN CONTINU
notes connexes