samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba rappelle l’empreinte du ministre de la Dignité

La Havane, 18 avril (Prensa Latina) Le ministre des Affaires étrangères de Cuba, Bruno Rodriguez, a évoqué aujourd’hui l’exemple de Raúl Roa, son homologue de 1959 à 1976, à l´occasion du 114ème anniversaire de sa naissance.

Sur Twitter, le titulaire a souligné l’empreinte de celui qui a été connu sur l’île sous le nom de « Chancelier de la Dignité ».

‘Raúl Roa Garcia a imprégné la diplomatie cubaine d’un esprit révolutionnaire acharné dans la défense des causes justes’, a déclaré Rodriguez.

Le ministre cubain a ajouté que son exemple inspire le Ministère des Affaires Étrangères et ‘conduit notre pays dans les forums internationaux’.

En effet, il y a 60 ans, Roa dénonçait devant les Nations Unies l’agression militaire des États-Unis contre Cuba après les bombardements des aéroports de l’île le 15 avril 1961, prélude à une invasion imminente.

Il a démontré que l’attaque mercenaire de Playa Girón deux jours plus tard avait été organisée et entraînée par la Central Intelligence Agency (CIA) des États-Unis avec la complicité de gouvernements d’Amérique centrale.

L’écrivain, historien et diplomate cubain a été lié à la lutte du peuple contre la dictature de Gerardo Machado (Révolution de 1930), a plaidé pour un mouvement culturel divers, a participé à des événements internationaux et a dû s’exiler au Mexique après le coup d’État de Fulgencio Batista (1952).

Après 1959, il a représenté la Cuba révolutionnaire dans différents rendez-vous et forums mondiaux où il a dénoncé les actions violentes de Washington contre l’île dans le contexte de la Guerre froide.

peo/Jha/idm

EN CONTINU
notes connexes