dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des manifestants exigent un gouvernement civil au Tchad

N’Djamena, 27 avril (Prensa Latina) Des centaines de manifestants ont protesté aujourd’hui dans cette capitale pour exiger le retour d’un gouvernement civil au Tchad à la suite de la mort du président Idris Déby Itno des suites de blessures lors de combats face à des factions rebelles.

Selon Africa News, qui cite des sources de sécurité, une femme est morte après qu’un autobus ait été incendié par des manifestants qui s’opposent à l’instauration du Conseil militaire de transition (CMT) actuellement au pouvoir et formé à la suite du décès du mandataire le 19 avril dernier.

Auparavant, une autre personne a été tuée par balle lors de manifestations dans la ville méridionale de Moundou, selon des sources de sécurité, sans que plus de détails ne soient apportés.

D’après le portail d’information tchadien Alwihda, à N’Djamena, la capitale, les manifestants ont bloqué l´accès de nombreuses rues par des barricades.

Les manifestations se sont déroulées dans différentes parties du territoire national alors que lundi dernier, le ministre de la Sécurité, Souleuman Abakar Adoum, a décrété l’interdiction des mobilisations face à la situation d’insécurité existante et au deuil national en cours décrété suite au décès de Déby. 

Le général Mahamat Déby Itno, fils du défunt mandataire, également nommé chef suprême de l’État-major de l’Armée, a récemment pris la tête du CMT jusqu’à la convocation d´élections présidentielles dans un délai de 18 mois.

Cette décision et la nomination la veille par le CMT du politicien Albert Pahimi Padacke comme premier ministre ont été rejetées par de larges secteurs de l’opposition, dont les organisations Coordination d’Actions Citoyennes Wakit Tama et la Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme.

Le paysage politique et social continue de se compliquer au Tchad alors que les forces gouvernementales de cet État du Sahel, de concert avec d’autres troupes des pays de la région, affrontent dans cette zone et le bassin du lac Tchad des groupes radicaux islamiques.

peo/mem/obf

EN CONTINU
notes connexes