dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Obstacle au vote de syriens au Liban

Beyrouth, 20 mai (Prensa latina) Des groupes locaux ont attaqué aujourd’hui des citoyens et des réfugiés syriens au Liban dans le but d’empêcher qu’ils ne votent aux élections présidentielles du pays voisin.

Les électeurs se rendaient en autobus et en voiture à l’ambassade de Syrie dans cette capitale lorsque des partisans du parti chrétien Forces libanaises les ont attaqués.

L’Agence nationale d’information a rapporté qu’un citoyen syrien de 54 ans est mort d’une crise cardiaque à bord de l’un des autobus.

Le chef des forces libanaises, Samir Geagea, a menacé ceux qui voteraient pour le président Bachar el-Assad. ‘S’ils ne craignent pas leur gouvernement et ne semblent pas être des réfugiés effrayés, ils doivent rentrer chez eux’, a-t-il déclaré.

Le Liban accueille plus d’un million de citoyens syriens et se trouve être le pays qui accueille le plus grand nombre de réfugiés par habitant, près d’un pour quatre.

Cette situation a pesé lourdement sur l’infrastructure et les ressources de ce qu’on appelle le pays des cèdres, en particulier dans le contexte actuel où l’économie est confrontée à la pire crise depuis des décennies.

Au Liban, les appels au retour des réfugiés syriens sont devenus une question politique en raison de la division entre ceux qui soutiennent le président Bachar el-Assad et ceux qui s’y opposent.

peo/mem/arc

EN CONTINU
notes connexes