jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Chili maintient des chiffres inquiétants de Covid-19

Santiago du Chili, 31 mai (Prensa Latina) Le Chili a clôturé le troisième mois le plus meurtrier depuis le début de la pandémie de Covid-19 en mars 2020, le ministère de la Santé faisant état ce dimanche de 7 772 nouvelles infections et de 121 décès dus à la maladie. 

Le rapport officiel pour la journée de samedi, jusqu’à 21 heures (heure locale) montrait une diminution des nouvelles infections, après que les trois jours précédents aient largement dépassé les huit mille cas par jour.

Toutefois, les experts ont averti que le chiffre d’hier a été beaucoup plus élevé que celui de dimanche dernier, où le nombre d’infections était de 6 519, ce qui montre la gravité de la situation.

À ce jour, le nombre total de personnes infectées, depuis que la première infection a été signalée dans le pays le 3 mars de l’année dernière, s’élève à un million 377 507 personnes, et celui du total des décès à 29 168.

Sur une note d’espoir, les résultats des 77 488 tests PCR rapportés par les laboratoires au cours des dernières 24 heures traduisent une positivité moyenne nationale de 9,01 pour cent, après plusieurs jours consécutifs au-dessus de 10.

Cependant, la situation est à nouveau critique dans les unités de soins intensifs (USI), où, selon le rapport officiel, il n’y a que 178 lits disponibles dans tout le pays sur un total de 4 444, avec plusieurs territoires où une occupation totale est signalée dans plusieurs hôpitaux.

Le rapport fait état de 44 928 patients actifs, ce qui pourrait avoir un impact encore plus négatif dans les prochains jours en raison d’une plus grande occupation des lits, ont averti les dirigeants de la Société chilienne de médecine de soins intensifs.

La veille encore, le sous-secrétaire aux réseaux de soins de santé, Alberto Dougnac, évoquant la question, a admis que le pays se trouvait à un moment critique en termes d’occupation des lits de soins intensifs et a appelé à une plus grande coopération de la population.

peo/jcc/ga/rc/gdc

EN CONTINU
notes connexes