jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Demande d’explications au gouvernement britannique après un incident en mer Noire

Londres, 24 juin (Prensa Latina) Un député travailliste et un ancien chef de l’Armée britannique ont demandé aujourd’hui des explications au gouvernement du Royaume-Uni à la suite de l’incident entre un destroyer de la Royal Navy et la flotte russe en mer du Nord.

Ils doivent expliquer ce qui s’est réellement passé, parce que le gouvernement essaie de minimiser les faits, mais les reportages de presse indiquent qu’il y a eu plus que ce que les autorités disent, a déclaré le politicien d’opposition Ed Miliband, dans des déclarations à la chaîne Sky News.

Le Ministère russe de la Défense a signalé la veille que des avions et des navires de sa flotte en mer Noire avaient tiré des coups de semonce et largué des bombes sur la trajectoire du destroyer britannique Defender, qui avait violé la frontière nationale dans les eaux proches de la péninsule de Crimée.

Les autorités britanniques ont nié l’incident et attribué les tirs à des exercices militaires des forces russes dans la région.

Le ministre de la Défense du Royaume-Uni, Ben Wallace, a également déclaré que le destroyer Defender effectue un parcours ‘innocent’ à travers les eaux territoriales de l’Ukraine, conformément au droit international.

Un correspondant de la BBC à bord du navire de la marine britannique a cependant signalé que des avions russes avaient survolé le navire à plusieurs reprises et que deux navires de la flotte russe en mer Noire les avaient suivis à moins de 100 mètres.

L’ancien chef de l’armée britannique, Richard Dannatt, a également été surpris par la façon dont le ministère britannique de la Défense tente de minimiser l’incident.

peo/mem/nm

EN CONTINU
notes connexes