lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ONU estime que la violence au Myanmar a déplacé 230 mille personnes

Naypido, 24 juin (Prensa Latina) L’agence humanitaire des Nations Unies a déclaré aujourd’hui que quelque 230 mille personnes ont été déplacées par les affrontements et la violence au Myanmar cette année et ont besoin d’aide d’urgence.

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a expliqué que les opérations d’aide étaient en cours, mais qu’elles étaient entravées par l’insécurité dans le pays asiatique.

Au début du mois, le rapporteur spécial de l’ONU sur les droits de l’Homme au Myanmar, Tom Andrews, a mis en garde contre les ‘morts massives’ dues à la faim et aux maladies suite aux combats dans l’Est de la nation.

Le Myanmar vit dans le chaos depuis le coup d’État du 1er février dernier, suivi par une répression militaire brutale contre la dissidence qui a fait plus de 800 morts, selon un groupe de surveillance local.

Bien qu’il n’y ait plus de manifestations quotidiennes dans les villes, des affrontements se produisent dans plusieurs zones rurales du Myanmar où les forces de sécurité se heurtent à des milices locales.

Les militaires ont pris le pouvoir par la violence, alléguant des irrégularités lors des élections de l’année dernière, qui ont été rejetées par les autorités compétentes.

peo/mem/lp

EN CONTINU
notes connexes