dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba dénonce le cynisme et l’hypocrisie des États-Unis

La Havane, 12 juillet (Prensa Latina) Le chancelier de Cuba, Bruno Rodriguez, a dénoncé le cynisme et l’hypocrisie du président nord-américain Joe Biden, qui a oublié aujourd’hui de mentionner le blocus des États-Unis comme cause principale de la situation économique de l’île.

Le ministre des Affaires étrangères a ainsi répondu aux dernières déclarations sur Cuba du mandataire étasunien, à qui il a suggéré d’écouter les appels à lever le blocus économique, commercial et financier qui depuis six décennies affecte les familles de la nation antillaise.

Biden demande à La Havane d’écouter le peuple pour soulager ses besoins, mais il maintient les sanctions et les 243 mesures imposées par son prédécesseur, Donald Trump, a dénoncé le chef de la diplomatie cubaine lors d’une allocution télévisée lundi avec le président Miguel Diaz-Canel.

Rodriguez a estimé que les manifestations et troubles à l’ordre public de la veille à Cuba ont été provoqués par une opération de communication à laquelle la Maison Blanche et ses agences consacrent des fonds millionnaires en manipulant la réalité cubaine et les difficultés des familles.

Il a précisé que les actions déstabilisatrices sont encouragées de l’étranger et exécutées par des mercenaires et des personnes payées à ces fins qui utilisent les carences de la population pour inciter au chaos.

À cet égard, le titulaire a rappelé que depuis 1960, notamment par le mémorandum du vice-secrétaire d’État Lester D. Mallory, les États-Unis cherchent à asphyxier la vie économique de Cuba pour provoquer la faim, le désespoir et ensuite le renversement du gouvernement révolutionnaire.

Le 23 juin dernier, lors de l’Assemblée Générale de l’ONU, nous avons alerté la communauté internationale sur la manière dont le gouvernement nord-américain et les secteurs de la droite de la Floride cherchent à promouvoir des leaders artificiels et à créer à partir des réseaux sociaux une réalité qui n’existe pas, a assuré le fonctionnaire.

Rodriguez a salué la réponse énergique du peuple, qui a fait échouer la tentative de créer le chaos dans le pays, tout en signalant que le scénario actuel mis en place contre l’île est typique de la guerre non conventionnelle visant à engendrer l’ingouvernabilité.

Le ministre a remercié tous ceux qui, dans le monde, ont réagi avec respect et signalé leur confiance à l’égard du Gouvernement face aux événements de ce dimanche.

La veille, des centaines de Cubains sont descendus dans la rue pour exprimer leur soutien à la Révolution, en réponse aux provocations qui ont eu lieu dans différentes parties du pays dimanche.

peo/rgh/avr

EN CONTINU
notes connexes