vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La campagne contre Cuba est basée sur des mensonges

La Havane, 12 juillet (Prensa Latina) Le ministre cubain du Commerce extérieur et de l’Investissement étranger, Rodrigo Malmierca, a déclaré aujourd’hui qu’une campagne actuelle destinée à apporter une prétendue aide à son pays repose sur le mensonge et la manipulation.

Lors d’une conférence de presse, le responsable du secteur de la coopération a ajouté que ceux qui affirment aujourd’hui que l’île antillaise refuse l’entrée de diverses cargaisons s’opposent à l’histoire cubaine de décennies d’offre et d’acceptation de solidarité.

Malmierca a expliqué que durant les mois de pandémie de Covid-19 la nation caribéenne a reçu plus de 500 offres de collaboration de 50 pays, qui s’élèvent à 45 millions de dollars.

Il a indiqué que la plupart des envois concernaient des médicaments, du matériel à usage unique et des équipements médicaux, parmi lesquels le don de respirateurs pulmonaires par le Gouvernement chinois.

Des nations comme le Venezuela, la Russie, le Canada, l’Espagne, l’Inde, l’Afrique du Sud, le Qatar et les Émirats Arabes Unis sont parmi celles qui ont tendu la main à Cuba lors de cette étape, a-t-il précisé.

En outre, il a indiqué que le compte ouvert auprès de la Banque financière internationale à Cuba depuis novembre 2020 avait également reçu des fonds d’un montant d’environ 1,5 million de dollars.

Il a souligné que le principal obstacle à l’acheminement de l’aide vers l’île des Antilles n’est pas le gouvernement cubain mais le blocus économique, commercial et financier des États-Unis, qui affecte les transferts financiers et les transferts de dons en provenance de l’étranger.

Il a pris acte des efforts déployés par les Cubains vivant hors des frontières, qui, de manière coordonnée, ont fourni, entre autres, des ressources pour le système de santé.

Il a également remercié la solidarité de gouvernements nationaux et régionaux, d’organismes internationaux, d’organisations non gouvernementales, de particuliers et d’entreprises.

Parmi ces dernières, il a souligné l’entité mixte MCV Comercial S.A., qui a envoyé un lot d’ambulances pour le système de santé de l’île et a annoncé qu’un autre était déjà en route vers le pays.

Le ministre a également insisté sur la transparence avec laquelle la nation caribéenne agit dans ce domaine, notamment dans la répartition des ressources et leur utilisation en fonction des priorités de son développement économique et social.

peo/ga/kmg 

EN CONTINU
notes connexes