mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Nouvelle tentative d’assiéger la résidence présidentielle échoue au Pérou

Lima, 2 août (Prensa Latina) Une nouvelle tentative d’un petit groupe d’opposition exaspéré d’atteindre la résidence du président Pedro Castillo a échoué dimanche lorsqu’il en a été empêché par le fort périmètre policier entourant l’accès au lieu. 

Toutes les voies d’accès à cette rue d’un bloc étaient bloquées par des barrières métalliques amovibles et des barrières humaines constituées d’agents en uniforme qui se contentaient de maintenir le blocus, alors que le groupe arrivait en réclamant la vacance parlementaire (impeachment) de Castillo, l’accusant d’être un « terroriste » et d’autres épithètes.

Il s’agissait de la deuxième tentative d’assiéger le domicile du nouveau président, une autre tentative similaire ayant eu lieu la nuit de samedi. 

Les manifestants venaient de participer à un rassemblement  » contre la dictature communiste », organisé par les partisans de la dirigeante néolibérale Keiko Fujimori – battue par Castillo lors du scrutin – au cours duquel les discours et les cris des manifestants appelaient à la chute du gouvernement mis en place il y a seulement quatre jours.

Parmi les intervenants figuraient des politiciens de droite bien connus et sans résultats électoraux, tels que la chrétienne-socialiste Lourdes Flores, une avocate qui a participé à la tentative d’inverser le résultat du scrutin en faveur de Fujimori, et Jorge del Castillo, du parti Aprista, actuellement en déclin.

jcc/oda/mrs

EN CONTINU
notes connexes