mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des russes solidarisés font appel à aider Cuba

Moscou, 12 août (Prensa Latina) La présidente du Comité russe pour l’élimination du blocus étasunien contre Cuba, Lena Loshkina, a attiré l’attention aujourd’hui sur les progrès de la campagne d’envoi de l’aide solidaire à l’île des Caraïbes.

En provenance de différentes régions de Russie, des collectes financières sont prévues pour l’achat de ressources destinées à aider la nation cubaine se trouvant dans une situation économique difficile en raison de l’intensification des mesures génocidaires de Washington et des effets de la pandémie de Covid-19.

Lors de l’édition de mercredi de la chaîne russe ‘L’Europe pour Cuba’ sur YouTube, le président de la Société russe d’amitié avec Cuba (SRAC), Alexei Lavrov, a  diffusé  le plan national du groupe visant à collecter des fonds pour aider l’île.

Lavrov a invité à rejoindre l’appel d’autres organisations souhaitant fournir au peuple cubain des médicaments, en premier lieu, et d’autres matériels consommables nécessaires pour faire face à l’urgence sanitaire.

Lors de l’échange sur Internet, se déroulant depuis la Maison de l’Amérique latine à Moscou, le vice-ministre russe des finances a également demandé de divulguer la convocation qui figure sur le site de la SRAC.

Cette entreprise sera organisée et menée jusqu’à sa destination finale par l’organisation non commerciale Mission humanitaire russe, sous le soutien de l’Agence fédérale pour la coopération avec la Communauté des États indépendants, les compatriotes à l’étranger et la coopération humanitaire internationale (Rossotrudnichestvo).

Des militants de la Société russe d’amitié avec Cuba, originaires de différentes régions du pays, ont de même pris la parole sur la chaîne Internet russe ayant exprimé leur affection à l’égard de Fidel,  à l’occasion du prochain 95e anniversaire de sa naissance, et vis-à-vis la nation cubaine.

Le journaliste ukrainien Oleg Yasinsky avait affirmé qu’aucun autre homme politique de la seconde moitié du siècle dernier n’avait menacé avec autant de force les intérêts de l’empire le plus puissant du monde comme Fidel.

jcc/msm/mml

 
EN CONTINU
notes connexes