lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Libye intercepte près de 21 mille migrants depuis le début de l’année

Tripoli, 17 août (Prensa Latina) Près de 21 000 migrants sans papiers ont été secourus ou interceptés cette année par les garde-côtes libyens alors qu’ils tentaient d’atteindre l’Europe, a révélé aujourd’hui une source de l’ONU. 

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) a précisé dans un communiqué que le nombre de personnes débarquées dans les ports libyens par les autorités a triplé par rapport à la même période en 2020.

L’entité attribue cette augmentation à l’assouplissement des restrictions de mouvement appliquées par plusieurs pays pour lutter contre la Covid-19 et à l’amélioration des conditions météorologiques.

Selon le texte, cette nation nord-africaine accueille actuellement plus de 42 000 réfugiés et demandeurs d’asile.

À l’occasion de la Journée mondiale contre la traite des êtres humains, le 30 juillet dernier, le HCR a mis en garde contre le fait que des milliers d’êtres humains fuyant la persécution, les conflits armés, la violence et la pauvreté font l’objet d’horribles abus chaque année alors qu’ils voyagent à travers le Sahel et l’Afrique de l’Est vers l’Afrique du Nord’.

Les survivants parlent d’abus sexuels et de viols, d’enlèvements pour demander des rançons, ainsi que de tortures physiques et psychologiques, a dénoncé le HCR.

Nous devons faire davantage pour mettre fin à ces abus et renforcer les services le long de ces routes pour les personnes ayant besoin de protection, a déclaré Vincent Cochetel, envoyé spécial du HCR pour la Méditerranée occidentale et centrale.

À cette situation s’ajoute la spirale de violence que vit la Libye depuis le renversement de Mouammar Kadhafi en 2011, à la suite d’une guerre soutenue directement par plusieurs membres de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, dont les États-Unis, la France et le Royaume-Uni.

peo/asg/rob

EN CONTINU
notes connexes