mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le HCR demande qu’il soit mis fin aux retours forcés de migrants afghans

Genève, 17 août (Prensa Latina) Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) a demandé aujourd’hui de mettre fin aux renvois forcés de migrants afghans en raison de l’instabilité et de l’insécurité qui règnent dans leur pays. 

Dans un communiqué, le Haut-Commissariat a attiré l’attention sur la situation d’urgence humanitaire dans ce pays et a préconisé l’interruption des retours obligatoires de ces personnes, même s’il était établi au préalable qu’elles n’avaient pas besoin de protection internationale.

Nous sommes préoccupés par le risque de violations des droits de l’Homme des civils dans ce contexte, y compris des femmes, des jeunes filles et de ceux qui ont tout type de relation avec le Gouvernement afghan, des organisations internationales ou des forces militaires, note le texte.

Il précise également que, depuis le début de cette année, le conflit a provoqué le déplacement interne de plus de 550 mille Afghans et met en garde contre la possibilité d’une crise migratoire face à l’aggravation de la situation après la victoire du mouvement Taliban.

Les États ont la responsabilité juridique et morale de permettre à ceux qui fuient l’Afghanistan de demander une protection sans être soumis à un processus de retour forcé, note le communiqué.

peo/mgt/gaz

EN CONTINU
notes connexes