dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie critique la Suisse pour l’ouverture d’un bureau d’une milice séparatiste

Damas, 25 août (Prensa latina) Le Ministère des Affaires étrangères de Syrie a fustigé aujourd’hui l’ouverture d’une représentation de la dénommée Administration Autonome du Nord et de l’Est de la Syrie auprès de la Confédération suisse. 

Ce fait viole les obligations de la Suisse en vertu du droit international et de la Charte des Nations Unies, qui exigent le respect de la souveraineté, de l’indépendance et de la non-ingérence dans les affaires intérieures d’autres pays, a déclaré le Ministère des Affaires étrangères dans une lettre adressée à son homologue suisse.

Cette action viole, selon le texte, les dispositions des résolutions de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la situation en Syrie, notamment en ce qui concerne le respect de l’unité et de l’intégrité territoriale du pays.

La soi-disant ‘Administration autonome du Nord et de l’Est de la Syrie’ est une entité armée illégale qui n’a ni personnalité ni statut juridique, qui adopte des tendances séparatistes et agit contre les lois nationales et contre la volonté du peuple et du gouvernement syriens, a souligné Damas.

Le ministère syrien a également demandé aux autorités suisses de reconsidérer la décision d’autoriser l’ouverture de ces bureaux illégaux parce que les responsables de ceux-ci considèrent cette action comme une reconnaissance du pays hôte.

Le 19 juillet dernier, l’Administration autonome du Nord et de l’Est de la Syrie a officiellement demandé à l’ONU de reconnaître son statut de pays autonome.

Les dénommées Forces démocratiques syriennes (FDS) sont les forces armées de cette administration et contrôlent la majeure partie du territoire du nord-est de la Syrie avec le soutien des États-Unis.

peo/ga/fm/cvl

EN CONTINU
notes connexes