vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba pour plus de transparence et d’efficacité dans la communication sociale

La Havane, 26 août (Prensa Latina) L’émergence de l’Institut d’information et de communication sociale fournit à Cuba un outil  de démocratisation sociale, basé sur une majeure transparence et des liens plus efficaces avec les citoyens, ont déclaré des experts. 

Selon le vice-président de l’Association cubaine des communicateurs sociaux, Huberto Fabián Suárez, le but de ce nouvel Organe de l’Administration centrale de l’État (OACE) est d’articuler, renforcer, diriger et d’organiser le domaine conformément aux intérêts de la Révolution et ses citoyens. La constitution de cette entité mardi, portant  le rang de ministère, c’est le résultat d’un processus initié en 2013 comprenant  une étude juridique approfondie de la communication dans plusieurs pays, Cuba y incluse.

Pour sa part, Onelio Castillo, également membre du groupe de travail pour la création du nouvel organisme, a souligné que cela renforcerait le cadre institutionnel du pays dans ce domaine capital.

Parmi les fonctions, proposées à l’approbation du Conseil des ministres dans les 30 prochains jours, figurent le diagnostic et la résolution des problèmes qui affectent la communication institutionnelle et sociale, ainsi que la mise à profit des expériences en matière communautaire ; coordonner et gérer les politiques de recherche dans le domaine, une meilleure performance de ses professionnels, renforcer la culture et l’identité du pays,  contribuer à la promotion du dialogue et du consensus social.

Selon ces spécialistes, l’Institut favorisera la responsabilisation des personnes, dans la mesure où il permettra à la population d’utiliser plus facilement les leviers établis dans la Constitution, perfectionner la communication des services et les mécanismes de protection des consommateurs.

Le décret-loi 41, publié mardi au Journal officiel de la République, a éteint l’Institut cubain de radio et de télévision en faveur de la création de l’Institut d’information et de communication sociale de Cuba.

Selon le document, la nouvelle entité a pour mission de diriger et de contrôler la politique de communication sociale du gouvernement, de proposer son amélioration, ainsi que de contribuer à la promotion d’une culture de dialogue et de consensus social.

Le Conseil des ministres est chargé de définir les fonctions spécifiques, la structure et la composition de l’Institut.

jcc/oda/evm

EN CONTINU
notes connexes