samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Cour suprême des États-Unis maintient une loi contre l’avortement légal au Texas

Washington, 2 septembre (Prensa Latina) La Cour suprême des États-Unis a décidé aujourd’hui de maintenir une loi limitant l’avortement légal et sûr au Texas. Avec cinq voix pour et quatre contre, le tribunal a rejeté la demande d’un groupe de défenseurs des droits de l’Homme exhortant à la justice de bloquer cette législation qui est à ce jour la plus restrictive du pays sur l’avortement.

Après le vote, qui a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi, la haute cour a rapporté que les activistes n’ont présenté aucun cas persuasif les motivant à retoquer la norme.

La juge féministe Sonia Sotomayor, l’une de ceux qui ont voté contre la loi, a qualifié le jugement d’inacceptable. ‘Il est inconstitutionnel d’interdire aux femmes d’exercer pleinement leurs droits’, a-t-elle manifesté.

Cette législation controversée interdit l’interruption de grossesse après la détection d’un battement de cœur fœtal, ce qui peut se produire dès six semaines après la fécondation de l’ovule.

La norme promue par le gouverneur républicain Greg Abbott est entrée en vigueur ce mercredi et ne fait exception qu’en cas d’urgence médicale.

Les plaignants exigent des autorités judiciaires que l’avortement soit légal avant que le fœtus ne soit viable, ce qui se produit généralement pendant les 24 premières semaines de la grossesse.

La loi du Texas permet également à tout citoyen de poursuivre les professionnels de la santé qui pratiquent des avortements clandestins.

peo/mgt/age

EN CONTINU
notes connexes