lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Israël libère sous caution une jeune Palestinienne enceinte

Ramala, 3 septembre (Prensa Latina) Israël a libéré une jeune Palestinienne sur le point d’accoucher en contre partie d’une caution de 12 500 dollars, et ce suite à de fortes critiques tanta au niveau national qu’international, ont rapporté aujourd’hui les médias. 

L’agence de presse officielle palestinienne Wafa a précisé qu’un tribunal militaire israélien a décidé de libérer Anhar Al Deek, âgée de 25 ans, à condition de la maintenir en résidence surveillée.

Accusée d’avoir tenté de poignarder un colon juif, Al Deek est mère de deux enfants et résidente de la ville de Kafr Nima en Cisjordannie.

La jeune femme a été arrêtée le 8 mars dernier, Journée internationale de la femme, alors qu’elle était enceinte de trois mois.

Selon les données officielles, la dernière Palestinienne à avoir accouché dans une prison israélienne était Fatima al Ziq en 2008.

Dans des déclarations à la télévision palestinienne, Al Deek a souligné avoir vécu des moments très difficiles durant sa détention.

Je n’ai aucun mot pour remercier ceux qui ont soutenu ma cause et exigé ma libération, et moi, à mon tour, j’exige la libération de toutes les personnes détenues dans les prisons de l’occupation, a-t-elle déclaré.

Saeed Abu Ali, sous-secrétaire général de la Ligue arabe pour la Palestine et les territoires arabes occupés, avait réclamé hier la libération d’Al Deek.

La ministre palestinienne de la Santé, Mai Al Keila, avait également exigé la libération de la jeune fille.

Al Kaila avait envoyé des lettres à cet effet au Comité international de la Croix-Rouge, à l’Organisation mondiale de la santé et au Fonds des Nations Unies pour la population, a précisé Wafa.

Selon un rapport publié en juillet, les troupes d’occupation ont arrêté au cours du premier semestre 2021 plus de 5 000 Palestiniens, dont 854 mineurs et 107 femmes.

peo/ode/rob

EN CONTINU
notes connexes